Comment choisir une fenêtre de toit ?

La fenêtre de toit permet de profiter les combles de votre habitation. Elle permet d’optimiser la luminosité, la sonorisation et l’aération. Ainsi, il est nécessaire de tenir en compte plusieurs paramètres afin de mieux « rentabiliser » l’aménagement de votre habitation. Voici quelques astuces pratiques qui vous aident dans le choix d’une fenêtre de toit.

Choisir en fonction du type d’ouverture

Le type d’ouverture est un paramètre à considérer dans le choix d’une fenêtre de toit. En effet, il existe différents types d’ouverture. Tout d’abord, il y a l’ouverture latérale. Les fenêtres avec ce type d’ouverture s’ouvrent comme les fenêtres classiques, mais elles se penchent plutôt vers l’extérieur. Ensuite, il y a l’ouverture à projection qui est dédiée aux habitations dont la déclinaison du toit se trouve entre 15 et 55 °. L’ouverture rotative  est également très connue, elle s’effectue autour d’un axe central. Il est préférable de choisir cette ouverture si la pente du toit s’établit entre 15 à 90 °. Et pour finir, il y a l’ouverture motorisée qui est conseillée si l’accès à la fenêtre est plus complexe puisque la motorisation permet de faciliter cet accès.

Prendre en considération la taille de la pièce

Afin d’optimiser l’aménagement de votre fenêtre de toit, il est essentiel de tenir en compte la taille de la pièce. Ainsi, il est mieux d’opter pour la dimension qui est adaptée à la taille de la pièce considérée.

Pour commencer, si cette taille se trouve entre 2 et 3 m², il est préférable de prendre une fenêtre de dimension 55×78 cm. Dans le cas où la taille de votre pièce est comprise entre 4 et 6 m², il vaut mieux opter pour une fenêtre de toit avec une dimension de 78×98 cm. Et, pour une pièce de 6 m — à 11 m², il est plutôt optimal de choisir une fenêtre de dimension 114×118 cm. Si la pièce possède une surface supérieure à 11 m², n’hésitez pas à prendre une fenêtre de toit avec une dimension de 134×98 cm.

Prendre en compte l’isolation

Votre toit ne doit pas constituer une déperdition thermique. D’où la nécessité de la considération de l’isolation offerte par la fenêtre de toit. En réalité, une large option est disponible pour optimiser l’isolation. Elle est caractérisée par l’isolation standard qui offre une résistance similaire à celle d’un vitrage classique double. Il y a aussi l’isolation thermique renforcée octroie un faible coefficient de déperdition thermique. Et sans oublier l’isolation phonique renforcée qui permet de se protéger contre les nuisances sonores en provenance de l’extérieur.

Quel matériau choisir pour mes fenêtres ?
Fenêtre : les différents types de pose